Pays de Sault

La Guerilla jardinière sort des sentiers battus

Guérilla jardinièreSans y avoir goûté, cet élan citoyen  nous plait bien… à l’instar de l’association Kokopelli, il favorise la biodiversité et œuvre pour une prise de conscience collective de la condition de la nature en ville, mais pas seulement, car il y a beaucoup de « déserts biologiques » à la campagne…

Une re-découverte de la Terre, en somme…

 

A l’origine, un mouvement de rébellion

La « Guerilla gardening » est née à New York dans les années 70. C’est, à l’origine, un mouvement d’activisme politique. Son but était alors de promouvoir le droit à la Terre, d’interroger les limites de la propriété privée.

Aujourd’hui, il s’agit surtout de reconquérir l’espace, et de favoriser la biodiversité en ensemençant des espaces, de préférence, publics, en les ensemençant en toute convivialité.

En 2003, le livre » La Guérilla jardinière », écrit par Richard Reynolds, a été publié, faisant lumière sur ce mouvement et lui permettant ainsi d’être plus connu et adopté par une plus grande partie de la population.

 

 

Des bombes à graines aux chantiers de plantations

L’outil  de base du Jardinier Guérillero est la « bombe à graines« . Rien de très méchant, juste des graines protégées par une boulette d’argile ou autre matière protectrice. Lancée au gré de ses déplacements, elles permettent de semer des fleurs en toute discrétion…

Graffiti végétal guerilla jardiniereIl y a aussi le graffiti végétal, très poétique… le message réalisé en mousse collée ou mieux,  apposée sur un mur poreux et humide (elle peut ainsi continuer sa pousse) ou encore la fertilisation des trottoirs

 

Et puis, il y a « carrément  » les vrais chantiers de  plantations qui ont lieu, de préférence la nuit, comme ici, à Perpignan…


 

 

Guerilla jardinière toulouseEt sur Toulouse ?

Un mouvement global a lieu chaque année le 1er mai (dommage…) mais la Guérilla Jardinière n’a pas de stratégie globale, il est donc possible de se retrouver à plusieurs pour une action spontanée. Au Salon Santé Nature, on n’a pas décidé de se lancer dans l’histoire pour le moment mais si certains se sentent seuls, on relaie ce message lu sur le site guerilla-gardening-france.fr : « Xavier l’indigné » recherche aussi des guérilleros pour relancer la GG à Toulouse et pourquoi pas aller semer quelques tournesols dans les jours qui viennent.

Si l’idée vous plaît, retrouvez-le sur le groupe de la GG France sur Facebook.« 

 

Tags: ,